Ce qui fait un bon photographe de rue, c'est sa capacité à passer inaperçu, prendre en photo son sujet sans que ce dernier s'en aperçoive, bref, un ninja de la photo en sommes...

Vous allez vous rendre compte que je suis encore trèèèèèèèèèèès loin sur le chemin du bon Photographe de rue (si j'osais un mauvais jeu de mot, je dirai même que, pour le coup, j'ai été un photographe à la rue ho ho ho *choristes* GEANT VERT !!!).

Pourquoi je m'auto-clash ?

Pour ça :

Epic Fail !

Epic Fail !

Le cliché ci-dessus c'est ZE fail !

Je pense qu'on peut dire objectivement qu'ils m'ont repérés *sifflote*

Impossible de nier que je les prends en photo, et pourtant...ma connerie étant sans aucune limite, c'est ce que j'ai fait :

- La fille de gauche : "Hey monsieur, qu'est-ce que vous prenez en photo là ?

- Moi : Meert" *tout en continuant ma route, les yeux rivés à mon écran*

Je précise que je ne l'ai pas envoyé bouler en flamand, "Meert" étant le nom d'une enseigne , artisan pâtissier-chocolatier de grande renommée à Lille (Le Général De Gaulle y achetait ses gaufres fourrées que quand tu en manges une seule tu as déjà pris 10 kilos et perdu 15€, fin de la parenthèse historique).

C'est donc un demi-mensonge que je lui ai servi puisque l'on voit l'enseigne au second plan.

Vous avez ici, et je n'en suis pas peu fier, la parfaite illustration de la méfiance à l'égard du photographe, telle que je la décrivais dans l'article Street photo.

A ne pas faire donc, sauf une fois au Chalet...

(=^-^=) /

Retour à l'accueil