3 jours après avoir mené notre premier urbex, mon pote Emeric (le sage qui nous avait conseillé pendant ma virée Amstellodamienne (rigolez pas, c'est comme ça qu'on dit ! Enfin je crois...)ceci : "Attention à la drogue, c'est mal même si ça fait du bien.", me contacte donc avec une idée derrière la tête : visiter un autre lieu abandonné.

Même si ce celui-ci a été moults fois visité, squatté, dégradé, l'idée reste alléchante.

L'idée est d'autant plus séduisante qu'avec ma binôme, nous avions déjà remarqué ce site depuis la voie rapide (oui, aussi...que voulez-vous, écumer les voies rapides en quête de lieux laissés à l'abandon, c'est ma grande passion).

Ni une, ni deux (ni trois ni quatre d'ailleurs) et nous voilà tous trois partis*, fleurs à l'objectif, pour explorer cette ancienne minoterie.

*Non sans avoir prévenu notre Gardien de l'endroit où l'on se rendait.

Cliquez sur les vignettes pour lancer la visionneuse en plein écran
Cliquez sur les vignettes pour lancer la visionneuse en plein écran
Cliquez sur les vignettes pour lancer la visionneuse en plein écran
Cliquez sur les vignettes pour lancer la visionneuse en plein écran
Cliquez sur les vignettes pour lancer la visionneuse en plein écran
Cliquez sur les vignettes pour lancer la visionneuse en plein écran
Cliquez sur les vignettes pour lancer la visionneuse en plein écran
Cliquez sur les vignettes pour lancer la visionneuse en plein écran
Cliquez sur les vignettes pour lancer la visionneuse en plein écran

Cliquez sur les vignettes pour lancer la visionneuse en plein écran

Cliquez sur une image pour afficher la galerie en grand format
Cliquez sur une image pour afficher la galerie en grand format
Cliquez sur une image pour afficher la galerie en grand format
Cliquez sur une image pour afficher la galerie en grand format
Cliquez sur une image pour afficher la galerie en grand format
Cliquez sur une image pour afficher la galerie en grand format
Cliquez sur une image pour afficher la galerie en grand format
Cliquez sur une image pour afficher la galerie en grand format
Cliquez sur une image pour afficher la galerie en grand format

Cliquez sur une image pour afficher la galerie en grand format

Mais qu'est-ce qu'une minoterie ?

Et bien mon cher Jean-Polux, une minoterie est un énorme établissement où se préparent les farines de céréales.

Wikipédia nous dit même que celles-ci ont remplacé les moulins à vent (et arrière) et à eau d’antan dès le XIXème siècle.

Ce site basé dans le Nord de la France appartenait aux Grands Moulins de Paris, qui l'ont abandonné en 1989...vous imaginez bien que depuis le temps, cette ancienne usine est dans un état épouvantable à cause des intempéries (et de ces p*tains de tags de m**de) !

P*tain de tags hein !!!

P*tain de tags hein !!!

Au fur et à mesure de notre ascension, nous redoublions de prudence tant les planchers étaient pourris et les escaliers sournois (petit colimaçon et pas ou plus de rambarde, quant aux rares qui restent, hors de question de leur faire confiance).

A certains étages, il n'y avait plus de plancher du tout, celui-ci s'étant complètement effondré, rendant l'accès à certaines parties du bâtiment bien trop dangereux (faire les funambules sur un maillage béton qui s’effrite à plus de 15 mètres très peu pour nous).

Petit aparté concernant les tags :

Je n'ai rien contre les tags...(et je dois reconnaître que certains sont réellement impressionnants) c'est juste que là, il y en a absolument partout, même à des endroits hautement improbables, entendez par-là jusque sur le toit de l'espèce de tour centrale qui ressemble à un clocher.

Sans parler de la mocheté de la chose, c'est surtout le risque que la personne a pris que je trouve proprement hallu...cinant (oui parce que je doute qu'il ait pris le temps de s'équiper d'un harnais et tout l'toutou).

Quel avenir pour cette usine abandonnée ?

Quel avenir pour cette usine abandonnée ?

Etant donné que cette minoterie est abandonnée depuis 25 ans, on peut se poser des questions concernant l'avenir de ce site...

Et bien il fait l'objet d'un programme de reconversion urbaine dont le début des travaux est prévu pour 2016.

Par contre, je ne sais pas si le bâtiment conservera son apparence ou s'il sera purement et simplement rasé.

Personnellement, j'aimerai qu'il soit réhabilité : en dépit des maltraitances climatiques et des hommes, ce bâtiment a conservé une certaine classe.

(=^-^=) /

NB : j'insiste sur le caractère vraiment dangereux de ce site (paradoxalement facile d'accès) et vous renvoie aux bons conseils de sécurité rappelés dans l'article relatant notre première sortie d'urbex.

Je rappelle que l'urbex reste une pratique illégale et dangereuse et que, si la fantaisie vous prend de faire la même chose, ceci est à vos risques & périls.

Retour à l'accueil