Si vous êtes un lecteur assidu de ce fantastique blog qu'est le mien, vous savez qu'avec ma binôme, nous avons pas mal galéré pour trouver un site où faire de l'urbex.

Je rappelle que urbex signifie "exploration urbaine" et consiste à visiter des lieux abandonnés, dont l'accès est bien souvent (pour ne pas dire systématiquement) interdit pour des raisons évidentes de sécurité.

Si j'écris cet article, ce n'est pas pour vous conter une autre tentative ratée, mais bel et bien pour vous narrer notre réussite.

Alors hauts les bras, mini-holà en l'honneur de moi !!!!

Plus sérieusement, je suis là à faire le fierrot mais, l'histoire de notre première sortie d'urbex commence par un échec...

Il y a un petit mois environ, ma binôme de (futur) urbex me fait "Oh mais je sais, il y a un collège abandonné pas loin !"

 

Lorsqu'on arrive enfin à dégager du temps (un mois plus tard donc) pour s'y rendre, aucun accès...bien entendu, il est juste hors de question de se "creer un passage" (vous avez compris de quoi je parle hein ?).

J'en profite d'ailleurs pour faire une petite digression :

Un bon "urbexeur" se doit d'être respectueux de l'endroit qu'il visite, pas question donc de :

- se frayer un passage en fracturant une porte verrouillée ou en cassant une vitre par exemple

- d'emporter un souvenir

- de se livrer à toute forme de dégradation quelle qu'elle soit (pensez un minimum aux autres fan d'exploration urbaine que diable !)

Il est d'autant plus important de respecter ce "code" pour la simple et bonne raison que si vous vous faites arrêter par la Police (et oui, au cas où vous auriez lu en diagonale, l'urbex reste une activité illégale. Inutile donc d'aggraver son cas. Euh et puis, soit dit en passant, dégradation ou pas, ne pas savourer le moindre mot que je me fatigue à écrire et lire en diagonale mon blog est de toute façon un crime en soi, alors oui, vous méritez bien d'aller en taule finalement).

Revenons donc à notre urbex.

Le collège étant un échec (un de plus me direz-vous) cuisant, on ne se laisse pas abattre et décidons de mettre le cap sur un autre bâtiment abandonné que nous avions repéré entre temps.

J'informe notre gardien* de notre fail (qui en profite au passage pour bien se payer ma tronche grrr) et zou, direction l'autre spot potentiel.

Une fois sur place et après avoir fait deux fois le tour des lieux, on se dit qu'on joue encore de malchance...mais il est hors de question que Max se paie ma fiole deux fois dans la même journée !!!

On continue de chercher un accès quand soudain, nous trouvons un passage...

*Le gardien : il s'agit de mon collègue de travail & pote Max, que j'informe systématiquement de l'endroit où je décide d'aller faire l'andouille au cas où...

Le ton est donné...mais pas question d'essuyer un autre échec !

Le ton est donné...mais pas question d'essuyer un autre échec !

OFF THE RECORD :

Je vais me permettre de vous donner quelques conseils au cas où l'envie vous prendrait de vouloir faire les andouilles comme nous :

1/ Préparez votre sortie (repérage, glanage d'infos sur le net) : cela vous évitera bien des déceptions (site qui n'existe plus parce que rasé ou surveillé, rondes de police, squatteurs...)

2/ A TOUJOURS avoir dans votre sac : lampe torche LED (ça dure plus longtemps et ça éclaire bien mieux qu'une lampe torche classique), piles de rechanges (pour la lampe), antiseptique, pansements et surtout, surtout VOTRE TELEPHONE PORTABLE !!!

3/ Ne faites JAMAIS ce genre de sortie seul : faire le fier cul, pourrait bien vous coûter votre peau (chute, blessure ou mauvaise rencontre).

4/ Ayez toujours un gardien, autrement dit, prévenez TOUJOURS quelqu'un de l'endroit où vous comptez vous rendre (par contre pas touche à Max, il est déjà pris, c'est MON gardien z'entendez !!!)

5/ Ne sous-estimez JAMAIS l'endroit où vous vous trouvez, mauvaises rencontres mis à part, se reculer pour cadrer plus large peut s'avérer fatal si on ne prend pas garde de s'assurer qu'il n'y a pas de vide derrière nous ou que l'on pose le pied sur un plancher assez solide pour supporter notre poids.

Allez, j'en ai fini avec la leçon de morale mais sérieusement, soyez EXTRÊMEMENT vigilant(s) et ne prenez surtout pas ça par-dessus la jambe.

Ok, stop le blabla et place aux photos (cliquez-dessus pour les voir en grand) !

Malgré l'abandon relativement récent, le site se dégrade / est dégradé à vitesse grand V.
Malgré l'abandon relativement récent, le site se dégrade / est dégradé à vitesse grand V.
Malgré l'abandon relativement récent, le site se dégrade / est dégradé à vitesse grand V.
Malgré l'abandon relativement récent, le site se dégrade / est dégradé à vitesse grand V.
Malgré l'abandon relativement récent, le site se dégrade / est dégradé à vitesse grand V.
Malgré l'abandon relativement récent, le site se dégrade / est dégradé à vitesse grand V.
Malgré l'abandon relativement récent, le site se dégrade / est dégradé à vitesse grand V.
Malgré l'abandon relativement récent, le site se dégrade / est dégradé à vitesse grand V.
Malgré l'abandon relativement récent, le site se dégrade / est dégradé à vitesse grand V.

Malgré l'abandon relativement récent, le site se dégrade / est dégradé à vitesse grand V.

Il s'agit de l'ancien Institut Français du Textile & de l'Habillement, dont le site à été transféré dans une ville voisine.

Ce centre d'enseignement & de recherche est à l'abandon depuis 2011 et est le théâtre d'affrontement d'air-softeurs & d'adeptes de paintball.

Lors de notre visite, nous n'avons pas eu à nous frayer entre les billes de plastique & de peinture, par contre il y en avait plein le sol dans certaines salles.

Il semblerait que ce soit également un lieu de squat comme en témoignent les quelques vestiges "récents" et les éclats de voix que nous avons entendu (je vous rassure, on a rebroussé chemin aussi sec et nous sommes attardé sur une autre parti du bâtiment, en prenant soin d'être les plus discrets possibles).

Un permis de démolir à été accordé au profit du groupe Auchan, en date du 27 ou 28 juillet 2014 et deux engins de terrassement étaient sur les lieux le jour de notre visite (9 août dernier).

Les jours de ce site sont donc comptés.

(=^-^=) /

Cliquez sur les vignettes pour apprécier les images en grand
Cliquez sur les vignettes pour apprécier les images en grand
Cliquez sur les vignettes pour apprécier les images en grand
Cliquez sur les vignettes pour apprécier les images en grand
Cliquez sur les vignettes pour apprécier les images en grand
Cliquez sur les vignettes pour apprécier les images en grand
Cliquez sur les vignettes pour apprécier les images en grand
Cliquez sur les vignettes pour apprécier les images en grand
Cliquez sur les vignettes pour apprécier les images en grand

Cliquez sur les vignettes pour apprécier les images en grand

Retour à l'accueil