Auto-portrait

Ce soir, j'aimerai être un peu plus sérieux que d'habitude et vous raconter l'histoire de cette photo.

Il n'y a encore pas si longtemps, je n'étais pas à l'aise avec mon visage.

Comme beaucoup, je me trouvais trop ceci ou pas assez cela (non mais regardez-moi la taille de cette lèvre supérieure ???).

La faute à une adolescence un peu ingrate : la tronche pleine de boutons, une absence d'épaules caractérisée, bref mister râteaux, c'était moi.

Et puis un beau-jour, je me suis regardé dans une glace et puis je me suis dis que je ne pourrais pas faire autrement que de vivre avec ce visage que je détestais tant pour diverses raisons.

Sans parler que, objectivement, je ne souffre d'aucune maladie qui aurait engendré une quelconque difformité (merci papa & maman, vous avez fait du bon boulot).

Aujourd'hui, grâce à une copine avec qui j'ai eu une grande conversation sur Facebook (spéciale dédicace à Nathalie avec qui échanger et toujours un régal), je sais pourquoi je l'aime ce visage : parce que c'est le mien.

Et donc fort de cette révélation, je me suis saisi de mon appareil photo, avec un défi : sortir un auto-portrait qui me ferait réellement plaisir et qui marquerait la réconciliation avec mon visage.

J'ai donc réuni toutes les conditions pour avoir la photo ci-dessus qui me plais tant :

- j'ai écouté les conseils d'un ami sur la technique à utiliser pour optimiser mon éclairage (Emeric, t'es l'meilleur Bro'!)

- j'ai choisi mon vêtement préféré (un sweat à capuche Everlast que je surkiffe à donf, d'ailleurs je souhaite être enterré avec)

- j'ai réfléchi et choisi une attitude qui me caractérise (enfin je pense)

- avant de déclencher, j'ai réfléchi à ce qui me procurait de la joie aujourd'hui

Et donc au bout de 1 600 000 déclenchements, j'ai obtenu cette image.

J'espère qu'elle vous plait mais dans le cas contraire, je vous dois des excuses car je me fiche pas mal si vous ne l'aimez pas.

Je m'appelle Giuseppe, j'ai 32 ans et je vous présente mon visage.

(=^-^=)/

Retour à l'accueil