Woké, le titre est trompeur car je ne vais pas vous montrer des photos de famille.

Ouais je sais vous êtes déçus...c'est ça la vie que voulez-vous.

Non mais attendez...au fait, z'auriez pas vu Jean-Paul ? Non parce que bon, je sais bien que le délai entre chaque article se rallonge mais de là à partir sans dire ni au revoir ni merde...

Si vous le voyez...bah ne faites rien au fond je m'en fous tiens, qu'il aille au diable.

 

Alors donc, mes vacances d'avril dernier chez Papounet où l'occasion pour nous (ma sublime créature rousse et ma pomme donc), de faire quelques visites & autres balades foutrement sympatiques (notez que le "foutrement" n'a pas vraiment de raison d'être mais bon).

 

Pour vous situez un peu, Papounet habite...de quoi ? Vous n'en avez rien à secouer ?

Et ben moi j'en ai à secouer figurez-vous ! Et cessez de m'interrompre bande de voyous !

Papounet habite dans l'Isère, non loin d'un site hautement touristique : la centrale nucléaire du Bugey.

Et non, je ne vais pas vous poster une photo de la centrale, vous n'avez qu'à taper "centrale du Bugey" dans goût gueule et voilà !

 

Pffff une photo de la centrale j'te jure...

 

Allez, on commence notre balade par la Balme, les grottes.

De quoi on dit "Les Grottes de la Balme" ? Sur le panneau c'est comme ça que c'est écrit d'abord : La Balme, Les Grottes point à la ligne...mais non y a pas écrit "point à la ligne" bande de relous.

 

Ohé hein bon voilà même pas 5 minutes que j'écris que vous me chauffez...à croire que vous voulez que je reparte hein...

Les grottes donc (oui de la Balme, suivez un peu !)

Autant vous dire qu'on en chie là-dedans pour sortir des photos correctes, il y fait aussi noir que dans une grotte figurez-vous !
Autant vous dire qu'on en chie là-dedans pour sortir des photos correctes, il y fait aussi noir que dans une grotte figurez-vous !
Autant vous dire qu'on en chie là-dedans pour sortir des photos correctes, il y fait aussi noir que dans une grotte figurez-vous !
Autant vous dire qu'on en chie là-dedans pour sortir des photos correctes, il y fait aussi noir que dans une grotte figurez-vous !
Autant vous dire qu'on en chie là-dedans pour sortir des photos correctes, il y fait aussi noir que dans une grotte figurez-vous !
Autant vous dire qu'on en chie là-dedans pour sortir des photos correctes, il y fait aussi noir que dans une grotte figurez-vous !
Autant vous dire qu'on en chie là-dedans pour sortir des photos correctes, il y fait aussi noir que dans une grotte figurez-vous !
Autant vous dire qu'on en chie là-dedans pour sortir des photos correctes, il y fait aussi noir que dans une grotte figurez-vous !

Autant vous dire qu'on en chie là-dedans pour sortir des photos correctes, il y fait aussi noir que dans une grotte figurez-vous !

Qui dit Isère, dit ? dit ? Oh vous vous en foutez ou bien ? Oui ? Sérieux ?

Ah ! Jean-Paul te voilà donc, où étais-tu ? Non attend je m'en tamponne en fait, va me servir un thé vert et au trot !

Donc qui dit Isère dit montagnes et qui dit montagnes dit Grenoble et qui dit Grenoble dit station de Chamrousse.

Comment ça mon enchaînement n'est pas des plus logiques ? Parce que j'ai besoin d'être logique maintenant ?

Une station de ski alors que t'as pas de skis, forcément ça limite le champ des possibles.
Une station de ski alors que t'as pas de skis, forcément ça limite le champ des possibles.
Une station de ski alors que t'as pas de skis, forcément ça limite le champ des possibles.
Une station de ski alors que t'as pas de skis, forcément ça limite le champ des possibles.
Une station de ski alors que t'as pas de skis, forcément ça limite le champ des possibles.
Une station de ski alors que t'as pas de skis, forcément ça limite le champ des possibles.

Une station de ski alors que t'as pas de skis, forcément ça limite le champ des possibles.

Notez que c'est la fin de la saison pour le ski dans cette station alors les quelques skieurs et snowboardeurs qui restent finissent...dans la boue (lol !).

 

Et enfin, on va finir nos vacances sur la visite qui m'aura profondément marquée.

Une histoire tout à fait touchante, celle d'un petit facteur de campagne nommé Ferdinand Cheval.

Ferdinand Cheval naît le 19 avril 1836 à Charmes-sur-l'Herbasse dans une Drôme qui vit essentiellement de l'agriculture.

Le petit Ferdinand ne va pas longtemps à l'école (de 1842 à 1848 seulement) car très vite, il doit aider ses parents aux champs.

Alors qu'il n'est âgé que de 11 ans, il perd sa maman.

Il réussit tout de même à obtenir son certificat d'études primaires à l'âge de 13 ans et devient apprenti boulanger.

A l'âge de 18 ans, il perd son père et est pris en tutelle par son oncle qui le fait rapidement émanciper (à l'époque, la majorité était à 21 ans).

Il laisse alors la ferme familiale à son frère et s'établit à Valence ou il devient boulanger.

En 1858, il se marie et bientôt sa femme lui donne deux enfants...mais en 1865, le drame frappe à nouveau Ferdinand Cheval : il perd son premier fils.

Cet événement marquera la fin de sa vie de boulanger.

Afin de pouvoir nourrir sa famille, il se présente au concours de facteur qu'il réussi et entre dans l'Administration des Postes en 1867.

Voulant revenir dans le pays de son enfance, sur sa demande en 1869, il est affecté à Hauterives qui se trouve à une petite douzaine de kilomètres de son village natal.

Il hérite de la plus longue tournée des environs : la tournée de Tersanne.

Celle-ci totalise 40 kilomètres (sachant qu'à l'époque, les facteurs n'avaient pas de moyen de locomotion...oui Jean-Paul, ça veut dire qu'il les faisaient à pied).

Heureusement, il ne fait pas 40 kilomètres tous les jours (tout le monde ne recevant pas du courrier tout le temps)...cependant sa tournée compte quand même ses 30 kilomètres quotidiens...

 

Et puis, en 1879, un événement pourtant complètement anodin, transforme à jamais son existence : il trébuche sur une pierre.

Trouvant sa forme intrigante, il décide de la mettre de côté et de revenir la chercher plus tard une fois sa tournée du jour achevée.

 

La suite c'est Le Palais Idéal du Ferdinand Cheval, fruit des rêveries de ce petit facteur de campagne, seul moyen d'évasion lors de ses longues tournées.

 

NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?
NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?

NB : une sublime créature rousse s'est glissée dans l'une de ces images, saurez-vous la retrouver ?

L'histoire du Facteur Cheval est émouvante pour plusieurs raisons...que je vous laisserai le soin de découvrir si vous passez par Hauterives ^_-

 

Mes vacances chez Papounet

Merci d'avoir pris la peine de me lire.

On se retrouve rapidement...enfin rapidement, j'espère pas dans trop longtemps hihi.

Le prochain article devrait vous plaire..je n'en dis pas plus pour pas spoiler MAIS ça va être trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès sympa (^o^) /

Retour à l'accueil